Dans un de mes derniers post Instagram, j’expliquais qu’il y a un an je me trouvais au même endroit, dans la même position, avec le même téléphone en train de rédiger de la même manière quelques lignes pour les vœux de la nouvelle année. Bienvenue 2019.

365 jours se sont écoulés et le même a beaucoup changé.

Pendant cette année j’ai connu des journées sans nuages, d’autres avec du brouillard ou l’on navigue à vue et des tempêtes qui ne laissent pas indemne.

On les connaît tous les journées sans nuages, on sait à quoi elles ressemblent, on sait que c’est possible. Mais pour l’année sans nuages c’est plus compliqué.

Pourtant, à y regarder de plus près, je ne peux que constater que mes années sont de plus en plus belles. Je me relève, j’apprends, je recommence.

Je me relève parce que je suis comme toi, je tombe. Quelque fois je m’écrase totalement et j’attends encore un peu pour me faire piétiner – histoire d’être sûre que la chute ne serve pas à rien –

J’aime cette idée que la Vie ne met sur notre chemin que des obstacles que nous sommes en mesure de surmonter. La première fois que l’on m’a dit ça, étant éclatée en mille débris suite à des deuils à répétitions, j’ai juste eu envie d’étouffer le valeureux sermonneur avec sa propre langue (j’avoue). Pourtant aujourd’hui je reprends ces mots, et avec conviction, parce que je crois effectivement qu’on a tous la capacité de se relever.

Cette année encore je me suis remise sur pieds après chaque coup dur, après chaque déception – avec un peu de temps certes –  grâce à ma famille, grâce à mes formidables élèves, et grâce à mon tapis de yoga qui devient mon meilleur allié.

Ma professeure Charlotte Saint-Jean nous explique que nous sommes tels des Phoenix sur nos tapis. Tu le déroule, tu peux y pleurer, y crier, t’effondrer dessus, t’abandonner à la Terre … et petits à petits tu reprends Vie, tu renaît de tes cendres, tu te redresses. Et tu recommences.

Et ainsi tu avances avec confiance dans l’inconnu des jours et des années.

2019 m’a apporté ma plus belle histoire d’Amour. Pas celle qui fait naître des enfants, mais celle qui m’a fait comprendre la signification du mot Amour dans son essence la plus pure. En 2019 j’ai rencontré Saiman, professeur de yoga à Genève.

J’ai rencontré mon meilleur ami

J’ai rencontré cette personne qui comprend à quel point ma lumière peux briller parce que mes zones d’ombres sont profondes et violentes.

J’ai rencontré cette personne qui sait mes joies, mes peines et trouve toujours les mots.

Il y a un an, j’ignorais son existence.

En ça je trouve la Vie magique, merveilleuse et toujours surprenante pour celui qui veux bien se laisser surprendre.

J’ai envie de te souhaiter des journées sans nuages et des tempêtes avec un Saiman à tes côtés.

J’ai envie de te souhaiter un tapis de yoga pour apprendre à te relever toute seule comme une grande, et tout seul comme un grand aussi.

J’ai envie de te souhaiter de beaux rêves, et pas seulement pour aller au lit. Parce que nous avons deux vies, et la deuxième commence lorsque l’on s’aperçoit qu’on n’en n’a qu’une.

Rêve. Vie. Respire.

Bonne année les copains.

X